Redémarrage

Yo les amiches, ça faisait longtemps.

Si je regarde le dernier article en date de l’ancienne version de mon blog, on remonte à quelque chose comme Mars 2013. Woh, ça fait vraiment longtemps que je n’ai pas bloggué, en fait. Il s’en est passé des choses depuis, et pas toujours que des bonnes. Mais c’est comme ça. Ne commençons pas cette année (avec presque 2 mois de retard, mais je ne suis plus à ça près) avec du pessimisme, depuis 3 ans, d’autres belles choses me sont arrivées. Pas des masses, mais l’essentiel est là, et ça permettra de voir peut-être 2016 sous un meilleur jour.

Je suis toujours ce bon vieux haut-normand proche de la trentaine, qui a voulu un jour – début 2013, est-ce que ça explique la mort du blog ? Sans doute un peu – se rapprocher de Paris, au vu de l’absence d’accroche à sa région natale. Après tout, on ne vit qu’une fois, il serait dommage de ne pas tenter l’expérience, quitte à rentrer la queue entre les jambes chez ses parents.

Presque 3 ans plus tard (Début Novembre 2015 en gros), j’ai enfin atteint l’objectif que je m’étais fixé, à savoir : s’installer en région francilienne et en ayant, bien évidemment, un boulot stable (CDI !) dans le coin ; ça va forcément de pair (de couilles). Cinq ans, si je pars de la fin de mes études/début de la vie active, je dois dire sans mal que, comme le dis si bien mon maître à penser, « j’ai failli attendre ». Mais ça a fini par payer. Et ma foi, c’est pas si mal de ce point de vue-là, je m’y plais assez bien une fois bien installé – après 2 ans de colocation infernale, tout est bon à prendre – en ayant une vision un peu plus précise de mon avenir proche.

C’est con à dire, mais maintenant que j’ai la conscience tranquille à ce niveau-là, ça peut être une motivation pour se remettre à écrire un peu, en marquant le coup. C’est l’idée, mais pas que.

Vous n’êtes pas sans savoir que 2015 a été pour beaucoup de monde une année bien pourrie. Je ne vais pas trop rentrer dans les détails pour des raisons assez évidentes, mais je ne déroge pas à la règle et j’aimerai beaucoup effacer cette année de ma mémoire. Entre problèmes personnels sans fin et un Vendredi 13 qui m’aura bien trop impacté plus que de raison – encore aujourd’hui, fatalement, the ride never end – je dois dire que ces derniers mois n’ont pas respiré une grosse joie de vivre d’un côté, ni une grosse motivation de remonter la pente de l’autre.

Pourtant, même si je n’ai pas masse de talent à ce niveau, j’aime bien écrire. Au moins, dans l’optique d’un certain défoulement, que ça soit pour quelque chose de personnel, ou plus général, comme quand j’abordais différentes œuvres culturelles sur l’ancien blog. Et puis finalement, je me suis dit que quitte à me remettre à écrire pour extérioriser cette envie de communiquer du ressentis sur tout et n’importe quoi, autant repartir sur une base un peu plus propre, plus saine. « Comme si de rien n’était », quoi. Quoique, l’ancien blog restera toujours accessible, une bonne vieille archive des familles dont je pourrais piocher dedans si le besoin s’en fait sentir.

GHZ nouveau est donc né. Bon en fait, je prends mes grands airs, mais la formule restera sans doute pas trop changée. Cela dit, dans le fond, j’ai envie de repenser un peu ma façon d’écrire, en étant un peu plus concis, à moins m’étaler (« lol c’est bien parti », me dira-t-on en voyant cet article, mais faut bien mettre les choses à plat), un peu à la manière de l’excellent blog de @Lereilly, dont je reconnais totalement l’influence – mais sans repomper non plus, hein. Je travaille dur pour avoir une personnalité, quand même. Mais il y a quelque chose dans sa façon d’écrire qui rend ses articles, quels qu’ils soient, très agréables à lire. Je mène l’enquête. En tout cas, ça m’a motivé à m’y remettre.

Je parlerai sans doute de mes sujets habituels, tels n’importe quels blogs de nos jours. Un peu de jeux vidéo (Même si je joue beaucoup moins qu’avant, j’ai plus difficilement la motivation de me lancer dans de gros jeux, préférant alors des jeux pouvant proposer des parties courtes – c’est ça vieillir ?), de la bande dessinée de tout horizon, de séries TV… Je ne vais pas être follement original, mais le décor est posé. Me concentrer sur l’essentiel, pas m’éparpiller à droite à gauche, faire ce que je sais faire de mieux. Puis peut-être un peu de truc plus personnel, mais je me tâte toujours, parce que du coup, ça va peut-être jurer avec le reste (ou l’inverse, c’est le reste qui va jurer ?). Bah ouais, un post très personnel entre une critique du dernier film de super héros et de la dernière connerie animée en direct du Japon, ça ferait peut-être… bizarre ? J’y réfléchirais.

Avec ça, je me suis aussi remis à la vidéo, comme à la bonne époque d’il y a 4/5 ans (Woh, déjà ?). Pas de gros changement, je ne montre toujours pas ma trogne (Pas assez charismatique et photogénique, mon fils), mais toujours cette envie de parler de vive voix sur les sujets qui me passionnent, même si ça reste de la grosse présentation de produit culturel, je n’ai pas vraiment les épaules (ni les idées) pour vraiment faire plus comme le font tous ces gens talentueux sur Youtube.

Pour débuter, j’ai parlé… d’un gros sujet de niche qui ne parlera pas à grand monde. Les œuvres de fiction à effet spéciaux en provenance du Japon : le Tokusatsu. Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qu’on y trouve ? Est-ce que ça vaut le coup de s’y intéresser ? C’est à ces questions que j’ai tenté de répondre dans une grosse vidéo, afin que, toi, qui a des à priori sur le genre, je te fasse peut-être changer d’avis sur la question. Ou alors, que tu saches tout simplement mieux ce que ça représente réellement, et non l’image très basique qu’on peut en avoir en occident. J’y reviendrai sans doute dans un article consacré.

Je continuerai donc à présenter diverses œuvres faisant partie de cette grande famille par la suite, toujours un peu sous la même forme. Puis à côté de ça, je tenterai peut-être de ressusciter mon autre chaîne YT, celle de mes anciennes vidéos, et poster 2/3 trucs dessus. Je ne sais pas exactement quoi (Quelques idées en tête, ça sera l’occasion de tester quelques trucs), mais j’ai envie de m’y remettre. Stay Tuned.

Bref, on va essayer de relancer la machine, de l’alimenter régulièrement et de ne pas lâcher prise, promis.

À propos de Pso

Batman, c'est un peu mon Avengers préféré.
Ce contenu a été publié dans La vie, la vraie, Vie du blog, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *